WhatsApp Image 2021-05-25 at 19.48.40

Episode 3 – La traversée de la Bosnie

Loïc a donc traversé l’intégralité de la Bosnie. Après ces quelques jours dans ce pays, nous le retrouvons en Serbie, où une tout autre aventure l’attend. Pour informations, l’ensemble des propos a été recueilli mardi soir.

Alors Loïc, comment cette traversée de la Bosnie?

Elle s’est plutôt bien passée. J’ai mixé entre pas mal de routes pas mal de route et un petit peu de montagne au milieu. C’était un joli cocktail et j’en ai pris plein les mirettes.

Finalement, tes nuits? Tu as été obligé de dormir dans des endroits « officiels »?

J’ai été dans des endroits « officiels » parce que je ne savais pas trop à quoi m’attendre. De plus, avec la distance que j’ai parcourue, j’ai toujours été proche de camping ou de ville. Mais à partir de ce soir (mardi, ndlr) c’est terminé. Là, je dors au bord d’un lac qu’un gars j’ai croisé m’a recommandé.

Quel est ton état d’esprit actuel après plus de deux semaines d’aventures?

Mon état d’esprit a un peu changé après ces quelques jours en Bosnie, durant lesquels j’ai dû suivre un peu les règles. J’étais bien dans mon confort mais aujourd’hui, j’ai eu un petit pépin (retrouvez ci-dessous) qui m’a vraiment mis dans le vif du sujet. Je suis désormais prêt à partir « pour de vrai », à dormir dans la forêt comme c’était prévu initialement et à effectuer l’aventure à 200%. Mon état d’esprit est vraiment top.

Que retiendras-tu de ta traversée de la Bosnie?

Ma traversée de la Bosnie va me laisser un très bon souvenir, c’est une vraie surprise. On a cette image des pays des Balkans qui sont vétustes, où les gens sont méchants et c’est ce qu’on nous fait un peu voir à travers les films ou les reportages. Mais ce n’est pas du tout le ressenti que j’ai eu. J’ai eu la chance de rencontrer des Bosniaques très ouverts d’esprit et sympa. Les paysages sont extraordinaires, il y a des montagnes et des lacs partout et c’est donc un très beau pays. Je crois c’est la première fois qu’un gros cliché dans ma tête est explosé par la réalité et j’ai kiffé.

On a pu voir sur Instagram que tu as eu des pépins avec le test PCR. Peux-tu nous en dire plus?

Effectivement, ça a été une aventure pour mon test PCR en Bosnie. C’est un peu à l’ancienne et il n’y a pas encore internet dans les hôpitaux. Résultats: pour me faire comprendre, malgré mes très bonnes connaissances serbes, croates et bosniaques, ça n’a pas été de tout repos. Mais finalement, après une journée de mésaventures, j’ai eu mon PCR et j’ai pu passer la douane sans encombre donc tout va bien.

J’ai entendu dire qu’il y avait eu un pépin avec ton vélo. Que s’est-il passé?

Aujourd’hui, ça a été l’aventure dans l’aventure de l’aventure. En gros, j’ai parcouru pas mal de kilomètres ce matin, la route était assez simple, en descente. Alors que j’arrivais proche de la frontière serbe, j’ai senti que mon pneu avant avait crevé et j’ai été contraint de m’arrêter au bord de la route. Il faisait très chaud et le soleil tapait fort. J’ai déjà réparé des pneus mais j’avais juste envie d’avancer. J’ai peut-être été un peu trop vite en besogne et la colle que j’ai essayé d’appliquer sur ma chambre à air n’a pas tenu, sans doute à cause du soleil. Résultats : j’arrive à réparer car j’avais une chambre à air de rechange que j’ai installée et que j’ai réussi à gonfler un peu. Elle était vraiment merdique (désolé du terme) mais j’ai pu quand même rallier la ville suivante. Une fois là-bas, j’ai essayé de regonfler mon pneu mais j’étais un petit peu stressé. Je pense que j’y suis allé un peu fort et j’ai cassé la valve. Je me suis donc retrouvé avec une chambre à air neuve cassé et une autre à air trouée. J’ai pris le temps pour la réparer et cela m’a amené à rencontrer une femme du coin, qui m’a invité à boire un verre d’eau chez elle. Elle m’a également donné des bananes et a été très gentille.

As-tu pu passer la frontière serbe?

J’ai pu partir de la Bosnie et j’ai passé la frontière serbe. Pour la première fois, le douanier a contrôlé le contenu de mon sac mais il n’y a rien à part de la nourriture et des habits donc il n’y a pas eu de problèmes. Je suis donc arrivé en Serbie et j’ai à nouveau rencontré des gens très sympa. J’ai demandé où est-ce que je pouvais trouver un pneu et, de fil en aiguille, quelqu’un qui m’a accompagné. Nous n’avons pas trouvé de pneu mais il m’a montré un spot pour me poser, au bord d’un lac. Donc beaucoup de rencontres en une journée, intense, mais qui se termine plutôt bien.

Ton programme sur les prochains jours?

Mon programme est de rejoindre la ville de Leskovac en Serbie, où je devrais à nouveau faire un test PCR pour pouvoir passer la frontière bulgare. Normalement si j’ai bien calculé, je devrais y être dans 4-5 jours.
La météo va un peu se gâter, il devrait pleuvoir et cela va donc mettre un petit peu de piment dans toute cette aventure. C’est tout pour moi et j’espère que de votre côté tout va bien. La bise.

Share this post

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email